Un détecteur de muons au lycée

jeudi 20 août 2015, par Eric OUVRARD

JPEG - 923 ko

Grâce à un partenariat avec le CNRS, le lycée dispose pour trois années d’un détecteur de muons.

Les muons sont des particules issues de collisions entre les particules provenant du soleil et les constituants de la haute atmosphère.
Leur détection a de nombreuses applications qui font l’object de nombreuses études en laboratoire.

Un groupe d’étudiants en PC a choisi de baser leur TIPE sur l’utilisation de ce détecteur.

La mesure du flux de muons traversant une paroi permet d’obtenir des informations sur la densité, l’épaisseur ... de celle-ci.

La recherche de parois épaisses les a amener jusqu’à la base sous-marine.